Catégories
Dimanches

26ème dimanche ordinaire – année C – 25 septembre 2016
Évangile de Luc 16, 19-3

LA PARABOLE DU RICHE ET DE LAZARE

Dans l’antiquité, l’argent était un dieu : « Mammon » – preuve de sa puissance et de sa fascination sur l’homme. A la suite de tous les prophètes, Jésus renverse l’idole, cause de tant d’abus, de corruption et de mort…et qui, a-t-on appris avec stupeur, a même réussi à s’infiltrer dans les bureaux de la banque du Vatican.
Le pape a commencé une grande opération de nettoyage : on sait qu’elle s’annonce très difficile et qu’elle attire sur François quelques haines farouches. La finance, la corruption, les crimes de l’avarice constituent un des thèmes les plus fréquents de sa prédication. Certains disent qu’il joue sa vie !
Il ne s’agit pas de culpabiliser la propriété, d’interdire tous les plaisirs mais de rappeler que si l’argent est indispensable pour vivre, il est vital que ceux qui en ont écoutent les cris et les pleurs de ceux qui en manquent et vont à la mort. Comme tout, l’argent est bon quand il sert à aimer.
Le billet que l’on donne a plus de valeur qu’une image pieuse.

Catégories
Dimanches

25ème dimanche ordinaire – année C – 18 septembre 2016
Évangile de Luc 16, 1-13

Les médias ne cessent de nous rapporter des faits-divers, des scandales concernant la finance. Un fonctionnaire d’un service social a réussi, pendant plusieurs années, à détourner des centaines de milliers d’euros à son profit ; des milliers de personnes parviennent à voyager dans les transports publics sans payer ; des acteurs célèbres, écœurés de devoir acquitter des impôts qu’ils jugent trop élevés, s’installent dans un pays limitrophe ; des multinationales qui réalisent des bénéfices énormes placent des fortunes gigantesques dans des paradis fiscaux et ne paient qu’un impôt dérisoire à leur pays. Etc., etc.….

Catégories
Dimanches

24ème dimanche ordinaire – année C – 11 septembre 2016
Évangile de Luc 15, 1-32

Si le pape François nous a demandé de vivre une Année sainte sur le thème de la Miséricorde, laissons-nous émerveiller aujourd’hui par le chapitre 15 de Luc qui nous présente justement « les trois paraboles de la miséricorde ». Archi-connues au risque d’être banalisées, elles nous révèlent le vrai visage de Dieu.

Catégories
Dimanches

23ème dimanche ordinaire – année C – 4 septembre 2016
Évangile de Luc 14, 25-33

Lorsque Jésus circulait à travers la Galilée, il proclamait : « Heureux les pauvres ! », il appelait les gens à un changement de vie, mais si les foules accourraient vers lui, c’était surtout pour obtenir des guérisons spectaculaires et guetter l’arrivée du Règne de Dieu qu’il annonçait et qui allait anéantir les ennemis.

Catégories
Dimanches

22ème dimanche ordinaire – année C – 28 août 2016
Évangile de Luc 14, 1-14

Le vendredi soir, à l’entrée du shabbat, les confréries de pharisiens se réunissaient fréquemment pour un repas: c’était l’occasion de resserrer les liens entre eux et de débattre des sujets de la Loi. Quel honneur de parvenir à s’installer tout près d’un rabbin éminent pour échanger des confidences avec lui et jouir de ses dernières découvertes. Jésus remarque l’empressement de certains très habiles à jouer des coudes et il les met en garde : si un jour, tu te glisses en haut de table et que l’on a invité un grand personnage, on te priera de lui céder ta place et tu seras renvoyé à l’autre bout. Sois donc plus malin : reste au bout et le maître t’invitera à monter.

Catégories
Dimanches

21ème dimanche ordinaire – année C – 21 août 2016
Évangile de Luc 13, 22-30

Jésus poursuit sa montée vers Jérusalem et dans chaque ville ou village traversé, il s’arrête et donne un enseignement comme il le fait depuis le début. Jésus ne fait pas de conférences, il ne donne pas des cours, il s’exprime dans le langage populaire, met en images par des paraboles, entame des échanges familiers avec l’auditoire.

Catégories
Fêtes et solennités

Fête de l’Assomption de Marie – Année C – 15 août 2016
Évangile de Luc 1, 39-56

Tant de titres prestigieux (Immaculée Conception, Virginité perpétuelle, Assomption, Reine des cieux…), tant de peintures d’une femme merveilleuse, tant de statues, d’images et de cantiques : la dévotion et l’admiration n’ont-elles pas écarté Marie de nous ? Elle est devenue pour beaucoup une pourvoyeuse de miracles et certains, excédés par la trop grande place qu’elle occupe dans la piété populaire et les pèlerinages, voudraient que l’on fasse plus de silence à son sujet.