Catégories
Fêtes et solennités

Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ – Année B – Dimanche 3 juin 2018 – Évangile de Marc 14, 12-26

VOUS ÊTES LE CORPS DU CHRIST (Paul : 1èreaux Corinthiens 12, 27)

CONCILE VATICAN II (1962-65) : 1ère ŒUVRE : LA REFORME LITURGIQUE

§ 47 : « La nuit où il était livré,
notre Sauveur institua le sacrifice eucharistique de son Corps et de son Sang
pour perpétuer le sacrifice de la croix au long des siècles,
jusqu’à ce qu’il vienne.
Et en outre pour confier à l’Eglise, son Epouse,
le mémorial de sa mort et de sa résurrection.

Sacrement de l’amour, signe de l’unité, lien de la charité,
banquet pascal dans lequel le Christ est mangé.
L’âme est comblée de grâce
et le gage de la Gloire future nous est donné.

Aussi l’Eglise se soucie
que les fidèles n’assistent pas à ce mystère comme des spectateurs muets
mais que, en le comprenant bien dans ses rites et ses prières,
ils participent consciemment, pieusement et activement à l’action sacrée,
qu’ils soient formés par la Parole de Dieu,
se restaurent à la table du Corps du Seigneur,
rendent grâce à Dieu,
et qu’en offrant la victime sans tache, ensemble avec le prêtre,
ils apprennent à s’offrir eux-mêmes.

Ainsi de jour en jour, ils sont consommés, par la médiation du Christ,
dans l’unité avec Dieu et entre eux.

Pour que finalement Dieu soit tout en tous »

Catégories
Fêtes et solennités

PAPE FRANCOIS: « Appuyons-nous sur l’Eucharistie » (21.3.2018)

Appuyons-nous sur l’Eucharistie : c’est recevoir Jésus qui nous transforme en lui, qui nous rend plus forts.

Catégories
Fêtes et solennités

Eucharistie et justice sociale

Le Christ a donné sa vie pour les hommes et femmes de toutes conditions afin qu’ils soient un et deviennent ensemble des artisans de paix et de justice. Le partage du Pain de Vie doit aider à guérir la fragmentation injuste de la société.

Catégories
Fêtes et solennités

Fête de la Sainte Trinité – Année B – Dimanche 27 mai 2018

FINALE DE L’EVANGILE DE MATTHIEU

Les onze disciples s’en allèrent en Galilée,
à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles :

« Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.

Allez ! De toutes les nations faites des disciples :

baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,

apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé.

Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

Catégories
Fêtes et solennités

Pape Jean-Paul II – Homélie pour la fête de la Trinité

Le développement contemporain et le progrès auxquels nous participons sont-ils le fruit de l’alliance avec la sagesse ? Ne sont-ils pas seulement une science toujours plus exacte des objets et des choses, sur laquelle se construit le progrès vertigineux de la technique ?

Catégories
Fêtes et solennités

Fête de la Pentecôte – Année B – 20 mai 2018

EVANGILE DE JEAN : DERNIER ENSEIGNEMENT DE JESUS

LES 5 PROMESSES DU DON DE L’ESPRIT-SAINT

Si vous m’aimez, vous observerez mes commandements. Je prierai le Père et il vous donnera un autre Défenseur qui restera avec vous pour toujours. (14, 15)

L’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon Nom, vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit. (14, 26)

Lorsque viendra le Défenseur que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de Vérité qui procède du Père, il rendra témoignage de moi. Et à votre tour, vous me rendrez témoignage parce que vous êtes avec moi depuis le commencement (15, 26)

C’est votre avantage que je parte : en effet si je ne pars pas, le Défenseur ne viendra pas à vous. Si je pars, je vous l’enverrai. Et il confondra le monde en matière de péché, de justice et de jugement (16, 7)

J’ai encore bien des choses à vous dire mais actuellement vous n’êtes pas à même de les supporter. Lorsque viendra l’Esprit de Vérité, il vous fera accéder à la Vérité tout entière. Car il ne parlera pas de son propre chef mais il dira ce qu’il entendra et il vous communiquera tout ce qui doit venir. Il me glorifiera car il recevra ce qui est à moi et il vous le communiquera (16, 12)

Catégories
Dimanches

Le Pape : Ne jamais être fermés à l’Esprit Saint

Lors de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe, ce 24 avril 2018, le Pape a centré son homélie sur les résistances que l’homme oppose à l’œuvre de l’Esprit Saint.

Catégories
Dimanches

PAPE FRANCOIS : QU’EST-CE QUE TRANSMETTRE LA FOI ?

« Transmettre la foi », ce n’est pas trouver des adeptes pour un club, c’est témoigner, a affirmé le pape François à la messe matinale de ce 3 mai 2018, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican.

Catégories
Dimanches

7ème dimanche de Pâques – Année B – 13 mai 2018
Évangile de Jean 17, 11-19

JEAN 17, 11-19

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi :

« …Désormais, je ne suis plus dans le monde ;
eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.

Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné,
pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.

Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.
J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu,
sauf celui qui s’en va à sa perte – de sorte que l’Écriture soit accomplie.

Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde,
pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

Moi, je leur ai donné ta parole,
et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi je n’appartiens pas au monde.

Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité… ».

Catégories
Dimanches

Poser des questions à l’Esprit Saint

“Notre vie est pleine de curiosité”, constate le pape qui décrit une “bonne curiosité: celle des enfants qui demandent “pourquoi?”. C’est le signe, dit-il, qu’ils cherchent des explications sur les choses qu’ils ne comprennent pas. Cette “bonne curiosité” permet aux enfants de grandir et de devenir autonomes. Elle est d’ailleurs “contemplative” car “les enfants voient, contemplent, ne comprennent pas et posent leurs questions”.

Catégories
Dimanches

Jean 16, 33

En moi vous avez la paix ; dans le monde vous aurez la persécution. Mais ayez confiance : moi j’ai vaincu le monde. (Jean 16, 33)

Catégories
Fêtes et solennités

Fête de l’Ascension – Année B – 10 mai 2018
Actes des Apôtres 1, 1-11

DEBUT des « ACTES DES APOTRES »
(2e livre de Luc – écrit dans les années 85-90)

CHER THEOPHILE,

Dans mon premier livre (L’Evangile), j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis.

C’est à eux qu’il s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu et leur a parlé du royaume de Dieu.
Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. »

Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Alors, ils retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers »…À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.