Catégories
Dimanches Fêtes et solennités

Fête du Baptême de Jésus – Année C – 13 janvier 2019 – Évangile de Luc 3, 15-22

D’un dimanche à l’autre, nous faisons un bond de plusieurs années.

Les années passent vite : l’enfant Jésus a grandi à Nazareth. Le seul événement important – que les évangiles ne mentionnent pas –fut la mort de Joseph, le père tant aimé.

Jésus a repris son atelier et il travaille dur. Il doit maintenant, selon les récents calculs, approcher des 35 ans et il construit quelques charpentes, répare des outils agricoles.

Quand commencera-t-il à construire les hommes, à leur ouvrir la maison de Dieu, à leur offrir les instruments de la paix ? Il y a tant de malheureux, le temps presse.

Mais le salut du monde n’est pas une entreprise dont l’homme prend l’initiative après avoir évalué ses ressources. Il faut attendre le signal de Dieu.

Nous aussi, nos jours s’écoulent. Toujours à peu près les mêmes. Gestes répétés. Monotonie des tâches. Petites joies et parfois lourdes peines. Pressentiment qu’il faudrait faire quelque chose de neuf. Quoi ? Tout reste imprécis. Et les forces manquent.

Comme Jésus, de jour en jour, reprendre ses outils. Attendre patiemment l’heure de Dieu. Si Jésus a vécu ce long quotidien banal, comme lui je dois en percevoir la beauté, la valeur.
Se préparer n’est pas ne rien faire.