Catégories
Dimanches

26ème dimanche – Année B – 23 septembre 2018 – Évangile de Marc 9, 30-37

« Chers frères et sœurs »…: à chaque célébration,
les prêtres s’adressent à leurs communautés.

Aujourd’hui, à l’inverse, c’est eux qui sont invités à écouter.

« Chers prêtres… » : prêtez l’oreille à l’enseignement
que Jésus adresse à ses apôtres et aux pasteurs
qui ont la lourde charge de guider une communauté d’Eglise.

Comme vous le demandez aux laïcs, ne dormez pas pendant ce temps.

La leçon est brève mais elle parcourt des points fondamentaux :

1. Pas de jalousie, de soif des grandeurs.
2. Collaborer avec tous ceux qui cherchent le bien de l’homme.
3. Accepter de demander et de recevoir des services
4. Considérer chaque croyant comme un trésor à préserver
5. Reconnaitre votre fragilité, combattre tout surgissement de tentation
6. Vous aimer les uns les autres et vivre dans la paix

Catégories
Dimanches

FRANCOIS DIAGNOSTIQUE LES MALADIES DE LA CURIE

En présentant en 2014 ses vœux de Noël aux Cardinaux de la Curie romaine, le pape François a tenu un discours qui a secoué l’auditoire et a eu un impact considérable dans le monde. Plutôt que les pieuses mièvreries habituelles, les Eminences ont eu droit à entendre, de la part de quelqu’un qui les connaît bien, un diagnostic précis sur les « maladies » qui les guettent. La miséricorde doit dévoiler la vérité afin de permettre la guérison. En voici quelques extraits.

Catégories
Dimanches

25ème dimanche – Année B – 23 septembre 2018 – Évangile de Marc 9, 30-37

Son père était Gouverneur général du Canada. Très jeune, il s’engage dans la marine anglaise. A la fin de la guerre, bouleversé à la vue des rescapés des camps de la mort, il démissionne de l’armée et cherche une autre manière de vivre l’Evangile.

En France, à Trosly, près de la forêt de Compiègne, il fait la connaissance du père Thomas Philippe, dominicain, qui accueille des hommes avec un handicap mental et qui restera toujours son maître spirituel.

Il passe un doctorat en philosophie à Paris.

Il fait connaissance de Raphaël et Philippe et il décide de vivre avec eux dans une petite maison : « Ils voulaient un ami, pas mes connaissances, mais mon cœur et mon être. »

Très vite de nouveaux lieux de vie voient le jour ; des jeunes affluent pour vivre un projet communautaire dans lequel les personnes avec un handicap tiennent une place centrale.

Le projet se répand dans plusieurs pays. Son nom : L’ARCHE (en référence à l’arche de Noé)
Aujourd’hui existent près de 150 communautés réparties sur 5 continents.
Parallèlement Jean Vanier fonde FOI ET LUMIERE, communautés de rencontres qui se tissent autour de personnes avec handicap.

Son interview (infra) fait écho à l’Evangile.

Catégories
Dimanches

Jean Vanier – L’Evangile c’est le monde à l’endroit

À l’occasion de son quatre-vingt dixième anniversaire, Aleteia est allé à la rencontre de JEAN VANIER. Dans le salon de sa petite maison de Trosly-Breuil, le nonagénaire au regard pétillant, fondateur des communautés de L’Arche et de Foi et Lumière, s’est confié avec simplicité, évoquant ses joies et ses espérances.

Catégories
Dimanches

24ème dimanche – Année B – 16 septembre 2018

EVANGILE DE MARC 8, 27-35

Jésus, avec ses disciples, sortit vers les environs de Césarée-de-Philippe.
Chemin faisant, il interrogeait ses disciples :
– Au dire des gens, qui suis-je ? 
– Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. 
– Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ?
Pierre prit la parole :
– Tu es le Messie, le Christ !
Alors, Jésus leur défendit vivement de parler de lui à personne.

Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole avec assurance.

Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches.
Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre :
Passe derrière moi, Satan ! …Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. 

Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit :
– Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera.