Catégories
Église Société

XIème FORUM INTERNATIONAL DES JEUNES TÉMOIGNAGE D’UN PARTICIPANT

Jean est étudiant en école de commerce et suit également une formation en addictologie. Vice-président du bureau national des Chrétiens en grande école (CGE), il a participé au XIe Forum international des jeunes. Ce forum faisait suite au Synode des jeunes et à la publication par le Pape François de l’exhortation apostolique « Christus Vivit ». Voici son témoignage.

Imprimer
« Et si des jeunes décidaient de changer le visage de l’Eglise ? Et si la curie romaine demandait à des jeunes de faire évoluer l’Église ?

Du 19 au 22 juin, à Rome, 300 jeunes du monde entier, âgés de 20 à 30 ans, ont répondu à cet appel audacieux du Dicastère pour les laïques, la famille et la vie, lors du Forum International des jeunes.

Dans la lignée du pré-synode et du Synode des Jeunes, ce forum avait pour mission de réfléchir à la manière dont les jeunes peuvent prendre leur juste place dans l’Église. J’ai eu la chance de représenter les jeunes de France lors de cette rencontre, parmi les cent neuf pays présents.

L’Eglise s’engage dans un monde qui bouge, la preuve par l’exemple !

« Tous les jeunes, sans aucune exception, sont dans le cœur de Dieu et donc dans le cœur de l’Église » (Christus Vivit, 235)

Grâce à des conférences, des temps d’échanges et des temps de travail, nous avons pu réfléchir à la place des jeunes, selon les réalités de l’Eglise de nos différents pays. Quelle beauté d’écouter la vie de l’Église aux quatre coins de la terre, d’écouter la souffrance des chrétiens minoritaires, d’écouter la charité inventive qui se déploie dans un élan missionnaire.

« Les jeunes sont le visage du Christ », avons-nous entendu.
Quel amour quand le Christ se rend présent pour chacun, et nous rejoint dans nos réalités quotidiennes. Il chemine avec nous comme avec les pèlerins d’Emmaüs (Lc 24, 13-35).

Cette écoute nous a aidés à nous rejoindre et à marcher ensemble. C’est cela la synodalité : « Marcher ensemble », quels que soient nos origines, notre âge ou nos expériences. Pendant ces quelques jours, nous avons marché ensemble pour faire avancer l’Eglise vers l’unité et la jeunesse.

« Vous êtes l’aujourd’hui de Dieu, l’aujourd’hui de l’Eglise ! L’Eglise a besoin de vous pour être pleinement elle-même. » (Pape François lors de l’audience de clôture du Forum International des jeunes)

Ce chemin entrepris depuis le pré-synode, poursuivi lors du Synode et enrichi par ce Forum des jeunes, commence déjà à porter de beaux fruits pour l’Eglise.

Le premier est l’exhortation du pape François Christus Vivit.
Ce texte dont devraient s’emparer tous les responsables de pastorale jeune très rapidement, s’adresse aussi aux jeunes. Particulièrement les chapitres quatre à six, qui donneront de la profondeur au temps de vacances estival. Une lecture qui fait du bien, où le Pape redit l’Amour du Christ pour les jeunes. Une lecture idéale pour la plage !

Deuxième fruit de ce cheminement : la création à venir d’un Conseil consultatif de jeunes auprès du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie.

L’Eglise, institution millénaire, et pourtant si novatrice … Une véritable révolution !

Comme il est beau de voir que l’Eglise a l’audace de donner une telle place à des jeunes, en leur demandant conseil sur des grandes orientations. Quelle humilité aussi, car il n’est pas évident de soumettre des propositions aux jeunes, au risque qu’elles soient bousculées. Et si l’expérience est concluante, qui sait si elle ne sera pas élargie aux autres dicastères ?

« Le Seigneur nous appelle à allumer des étoiles dans la nuit d’autres jeunes » (Christus Vivit, 33)

Comme le rappelait le pape François lors de l’audience de clôture du Forum : « Il n’y a pas de joie authentique si on ne la partage pas avec les autres. »

A l’issue de cette semaine, le chemin ne s’arrête pas, au contraire, il se poursuit pour tous les jeunes. Ils sont appelés à prendre leur juste place dans l’Eglise, à être missionnaires et à témoigner de cette Eglise jeune, « en sortie », qui rejoint chacun dans ses réalités.

Animés par le feu du Christ, engageons-nous pour faire rayonner l’Eglise à travers notre visage.

En guise de conclusion, je vous partage quelques mots que le pape François nous a adressés : « N’ignorez pas la voix de Dieu qui vous pousse à vous lever et à suivre les chemins qu’il a préparés pour vous. Comme Marie, et avec elle, soyez tous les jours des porteurs de sa joie et de son amour. »

Jean H.