Catégories
Dimanches

Psaume 22

Ritournelle tant de fois « bêlée » par nos assemblées assoupies au point qu’on ne veut plus l’entendre. Or ce poème est un chef-d’œuvre. Utilisant la parabole du berger, le croyant se compare à une brebis et constate: “Oui au fond j’ai l’essentiel, je ne manque de rien”. Et il énumère dix bienfaits dont son Seigneur le comble.

Tant d’hommes n’ont pas trouvé de guide sûr, ou ils ont suivi des mercenaires cupides  qui les conduisaient à la catastrophe. Arrêtons un peu nos prières de demande, jouissons du bonheur de croire et disons au Seigneur notre reconnaissance.

Imprimer

PRIERE EN REPONSE A LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Ritournelle tant de fois « bêlée » par nos assemblées assoupies au point qu’on ne veut plus l’entendre. Or ce poème est un chef-d’œuvre. Utilisant la parabole du berger, le croyant se compare à une brebis et constate: “Oui au fond j’ai l’essentiel, je ne manque de rien”. Et il énumère dix bienfaits dont son Seigneur le comble.
Tant d’hommes n’ont pas trouvé de guide sûr, ou ils ont suivi des mercenaires cupides  qui les conduisaient à la catastrophe. Arrêtons un peu nos prières de demande, jouissons du bonheur de croire et disons au Seigneur notre reconnaissance.

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.
Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.
Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Chaque croyant a un lien personnel au Christ : il est « mon » berger. Donc il m’offre – il doit m’offrir -tout ce dont j’ai besoin pour m’épanouir et réussir ma vie.

  1. Je me nourris de la vérité dans les champs magnifiques des Ecritures. Car l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute Parole de Dieu.
  2. Il m’a plongé dans les eaux du baptême, et cette eau de miséricorde sans cesse me purifie.
  3. Il me conduit par des chemins de justice. Non à cause de mes qualités mais pour son Honneur, pour qu’il soit reconnu comme un Dieu qui aime les hommes.
  4. Parfois je dois traverser des moments difficiles, subir des épreuves où ma vie est menacée. Mais dans les ornières et les ténèbres, je n’ai pas peur. Car – et ici nous sommes au cœur du psaume : TU ES AVEC MOI !! Je ne suis jamais seul, tu ne me lâcheras jamais.
  5. Le berger va avec un grand bâton pour défendre son troupeau. La houlette du Christ, c’est sa croix : en regardant à quel point il m’aime, je reprends courage.
  6. Il m’invite à la table de son Eucharistie : je mange son Pain qui me donne vie.
  7. Du baptême jusqu’à ma dernière heure, il me oint d’huile sainte : l’Esprit-Saint me pénètre et me remplit de force. Je suis consacré pour travailler au salut du monde.
  8. Je m’enivre d’allégresse en buvant à la Coupe « le sang de l’Alliance nouvelle…versé pour le pardon de la multitude ».
  9. Pas de jour où mon Bon Pasteur me quitte. Aucun risque qu’il me rejette. Chaque instant de ma vie est une grâce.
  10. Déjà je suis dans sa Maison où il soigne les blessures de mes fautes. Et je suis sûr qu’il me conduit, avec les autres, vers la Maison du Père qui guette le retour de ses fils prodigues pour chanter éternellement ses merveilles.

ALLELUIA. ALLELUIA. ALLELUIA.

R. Devillers o.p.