Catégories
Église Personnalités Société

PÈRE PEDRO – LE PARDON

Père Pédro est né en Argentine en 1948. Prêtre Lazariste, il découvre la détresse de milliers de familles sur l’immense décharge de Tananarive à Madagascar.

Imprimer

Le pardon est le début du bonheur.
Les blessures que nous causons
Et celles que nous recevons
Sont blessures de Dieu.
Parvenir à pardonner est un combat intérieur
Pour chasser la rancune, voire la haine
Qui viennent nous habiter
Et nous ronger de ressentiment.

Le pardon est contraire
A toute logique de comptabilité :
On n’additionne ni ne soustrait
Les méchancetés faites ou subies.
On regarde le passé
Et on fait la paix avec lui.
Le pardon est reconnaissance de notre vulnérabilité.

Il exige de nous libérer
des chaînes de l’orgueil.
C’est à ce prix d’humilité
Que nous redevenons capables de recréer des liens brisés.

Le pardon restaure notre humanité.
Il nous conduit à nous accepter nous-mêmes
Et accepter l’autre avec indulgence.
 

PÈRE PEDRO : LE CRI DES PAUVRES – éd. Balland p.118

Père Pédro est né en Argentine en 1948. Prêtre Lazariste, il découvre la détresse de milliers de familles sur l’immense décharge de Tananarive à Madagascar.

L’enfer : les déchets nauséabonds étaient leur lieu de naissance, leur dortoir, le lieu où ils essayaient de survivre, se battant avec les chiens et les cochons pour découvrir un brin de nourriture avariée.

Aujourd’hui lorsque le dimanche il célèbre la messe sur l’ancien dépotoir, c’est une foule de 7 à 8000 personnes qui prie avec lui.

L’abbé Pierre raconte : « Lorsque j’ai vu la misère de Madagascar, une horrible misère d’enfer, poussé par la révolte et l’indignation, j’ai cru que j’allais blasphémer….Heureusement je suis arrivé chez le père Pédro et là, j’ai découvert que dans l’enfer, il était possible de créer des petits paradis ».

Pour connaître l’œuvre extraordinaire et soutenir le Père Pédro : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pedro_Opeka