Catégories
Dimanches

Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers – Année A – 26 novembre 2017
Évangile de Matthieu 25, 31-46

Aucune page de Matthieu n’est sans doute aussi célèbre que celle de ce dimanche appelée « Matthieu 25 ». De Charles de Foucault à l’Abbé Pierre, de Mère Térésa à Sœur Emmanuelle, tous répètent que leur engagement près des pauvres s’appuie sur cette déclaration de Jésus :

Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’ […] ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

Catégories
Dimanches Fêtes et solennités

Fête du Christ Roi – 20 novembre 2016
Évangile de Luc 23, 35-43

DERNIER DIMANCHE DE L’ANNÉE LITURGIQUE AVEC LUC
ET
CLÔTURE DU JUBILE DE LA MISÉRICORDE

En ce dernier dimanche de l’année liturgique, nous célébrons le Christ-Roi, fête du triomphe final de Jésus de Nazareth.
Or l’évangile lu ce jour rapporte la scène horrible où, pour la première fois, ce titre a été proclamé : au lieu même de la victoire de la mort !
Au Golgotha, au-dessus de la tête de Jésus en train de mourir sur une croix, Pilate a fait clouer un écriteau : « CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS ».
Pour le préfet romain, il s’agit d’un camouflet adressé aux autorités de ce peuple qu’il déteste. Et surtout nouvel avertissement pour tous ceux qui s’aviseraient de fomenter une nouvelle révolte.
Jésus s’était toujours méfié de ce titre de « Messie » (traduit « Roi » par Pilate). Mais en offrant sa vie, il provoquait une révolution mondiale et il ouvrait la Porte de son Royaume au condamné qui, le premier, se convertissait à lui. Là où les hommes tuent, Jésus fait vivre.
Justement aujourd’hui se clôture l’année du Jubilé voulu par notre pape François et consacré à la Miséricorde.
Le jubilé se termine mais le cœur du Christ Seigneur reste ouvert.
Il nous invite à comprendre toujours mieux l’Amour infini qui appelle tout homme à se convertir.
Et à pratiquer entre nous cette compassion, cette réconciliation, ce souci des pauvres – ce que Luc nous a si bien montré tout au long de cette année.