Catégories
Fêtes et solennités

SAINT BERNARD : LES TROIS VENUES DU CHRIST

Imprimer

Il y a une triple venue du Seigneur.

Dans sa première venue, il a paru sur la terre et il a vécu avec les hommes. Ils l’ont vu et l’ont pris en haine.

Lors de sa dernière venue, toute chair verra le salut de notre Dieu et ils regarderont celui qu’ils ont transpercé.

La venue intermédiaire, elle, est cachée: les élus seuls la voient au fond d’eux-mêmes et ils sont sauvés.

Ainsi donc il est venu d’abord dans la chair et la faiblesse; puis, dans l’entre-deux, il vient en esprit et en puissance; enfin il viendra dans la gloire et la majesté.

Cette venue intermédiaire est vraiment comme la voie par laquelle on passe de la première à la dernière.
Dans la première, le Christ fut notre rédemption; dans la dernière il apparaîtra comme notre vie; et entre-temps il est notre repos et notre consolation.

Pour que personne ne pense que cette venue intermédiaire est de notre invention, écoutons ce que le Seigneur dit lui-même: “Si quelqu’un m’aime, il gardera mes paroles, mon Père l’aimera et nous viendrons à lui”.

Comment te faut-il garder la Parole de Dieu ? Fais-la entrer dans la profondeur de ton âme, puis qu’elle passe dans les mouvements de ton coeur et dans ta conduite.

Si tu t’es mis à garder en toi la Parole de Dieu, nul doute qu’elle ne te garde aussi. Le Fils viendra à toi avec le Père.
Il faut que le Christ occupe toute la place, lui qui a créé l’homme dans sa totalité, qui le rachète intégralement et le glorifie dans son entièreté.

SAINT BERNARD : SERMON POUR L’AVENT