Catégories
Personnalités

LE NOËL D’ASIA BIBI …

Dans une tribune libre publiée le 28 décembre dans le quotidien The Washington Post, l’avocat musulman pakistanais Saif ul Malook – qui avait repris le dossier d’Asia Bibi en 2014, avec le succès qu’on sait – livre quelques précisions sur sa cliente. – Assailli de menaces, l’avocat a dû fuir le Pakistan.

Imprimer
« Asia a passé Noël dans une maison sécurisée d’Islamabad au Pakistan. J’espère que c’est la dernière fois que ma cliente, une catholique, devra passer cette fête sans pourvoir vivre et pratiquer son culte librement […] Le gouvernement du Premier ministre Imran Khan semble déterminé à assurer la sécurité d’Asia, de son mari, Ashiq Masih, et des deux filles du couple, jusqu’à ce qu’un autre pays accepte de les accueillir. Le Canada est leur plus probable destination […] Asia n’est pas une personne sophistiquée. Elle est née, voici 47 ans, au sein d’une famille pauvre d’un village poussiéreux d’agriculteurs de la province du Pendjab, et ne s’est jamais assise, de toute sa vie, dans une salle de classe ne serait-ce qu’un seul jour. Mais elle a été soutenue par sa forte foi religieuse lorsqu’elle a été confrontée à ces lois sur le blasphème qui sont souvent exploitées par des extrémistes religieux et de simples Pakistanais pour régler leurs comptes personnels […] Asia ne s’était jamais aventurée bien loin de son village avant de se retrouver en prison, et donc commencer une nouvelle vie dans un nouveau pays pourrait être un défi pour elle. Mais elle a manifesté une force remarquable tout au long de son épreuve, et je suis convaincu qu’elle le relèvera. »