Catégories
Église

« J’appelle les chrétiens à se battre pour conserver leur identité »

Imprimer
Mgr Najeeb, dominicain, évêque de Mossoul, Irak.

Monseigneur Najeeb, religieux dominicain et évêque de Mossoul depuis décembre 2018, a connu l’horreur de l’occupation islamiste entre 2014 et 2017 en Irak, persécution qui a valu un exode massif des chrétiens d’Orient.

Le père Najeeb avait alors sauvé de la furie islamique, des centaines de manuscrits, trésors de la spiritualité chrétienne datés du XIIIème au XIXème siècle. Il sera aussi un grand soutien pour les chrétiens persécutés et sauvera de nombreuses vies.

Depuis, il multiplie les visites en France et en Europe pour mobiliser une aide internationale en soutien des chrétiens d’Orient. Lors de ses tournées,  il espère « faire comprendre que l’exil des chrétiens d’Orient n’est pas une solution. Cela signifierait la fin de la présence chrétienne au Proche-Orient, ce qui serait dramatique.

Dans une interview accordée à Valeurs actuelles, Mgr Najeeb revient sur la situation des chrétiens en Irak et sur le combat qu’il mène pour leur survie ».

Il commence par décrire le principal ennemi : l’organisation État islamique, avec son « idéologie totalitaire salafiste » et « le recours au terrorisme pour s’affirmer ».

« Son objectif était d’organiser une société de chaos pour fragiliser les structures de l’État, puis de remplacer ces dernières en s’accaparant tous les pouvoirs régaliens. Une fois le califat islamique instauré, il s’agissait de mettre en place une société calquée sur les versets les plus rigoureux du Coran. La terreur et la discrimination des non musulmans faisaient partie intégrante du projet ; elles n’étaient ni exceptionnelles ni temporaires », explique-t-il.

De même, « La destruction du patrimoine culturel et spirituel (…), est l’un des fondements de l’Islam radical qui veut faire table rase du passé antéislamique, considérant comme impie ou inutile tout ce qui a précédé l’instauration de l’islam sur un territoire donné. »

Le prélat donne ici un détail glaçant : « Pour les icônes, ils [les soldats de Daech] avaient pour habitude de crever les yeux et de percer le cœur des saints représentés, pensant ainsi faire mourir leur présence réelle. »

En abordant le thème de l’importance des racines et de la culture, Mgr Najeeb partage ses craintes pour la France : « Je suis bien sûr très inquiet pour la France et pour l’Europe. Partout où la culture et les racines reculent, c’est la civilisation qui est menacée. Ceux qui croient obtenir des avancées sociétales en luttant contre l’ordre naturel se font les alliés inconscients de projets totalitaires, dont ils pourraient bien être les premières victimes.

En conclusion, Mgr Najeeb lance un vibrant appel aux chrétiens de France : « J’appelle les chrétiens à se battre pour conserver leur identité et défendre les valeurs chrétiennes d’amour, de paix et de dignité humaine. Ils doivent avoir le courage de témoigner avec fierté de l’Évangile dans une société souvent laxiste et somnolente. Vivre sa foi et ses valeurs suppose de défendre la vérité face à ceux qui veulent la défigurer. (…) La France ne pourra se relever que si elle retrouve sa foi et revient à ses racines de fille aînée de l’Église. »

NATHALIE BURCKHARDT – 28 OCTOBRE 2020
Source : https://www.valeursactuelles.com/