Catégories
Dimanches

Dimanche des Rameaux – La Grande Semaine – 25 mars 2018
Année Marc

* Pourquoi la plaie est-elle du côté droit de Jésus ?
14 ans après le désastre de la destruction de Jérusalem et du temple en -587, le prophète Ezéchiel, déporté à Babylone, raconte qu’il eut une vision: sur une montagne une ville nouvelle resplendissait avec un temple habité par la Gloire de Dieu. Un filet d’eau sortait de dessous le seuil, descendait du côté droit (donc vers le sud) puis grossissait jusqu’à devenir un torrent qui allait assainir les eaux de la Mer morte. Dans ces lieux de stérilité totale, la vie jaillissait de partout : la Mer grouillait de poissons et sur les rives poussaient des arbres toujours verts (Ez 47).
Au Golgotha cette prophétie s’est réalisée de façon extraordinaire. Jésus est le Nouveau Temple et de son cœur jaillissent le sang et les eaux vives de l’Esprit-Saint qui descendent dans le pays de la mort et rendent vie à l’humanité.
Marie, Marie-Madeleine, Jean, le centurion païen, premiers bénéficiaires, nous invitent à regarder et à croire. La Croix est Source de Vie. « Jésus Christ est venu par l’eau et par la sang » (1 Jean 5, 6)

* Quelle est cette tête que l’on devine sous la croix ?
Le lieu de la croix était une sorte d’éminence, de bosse arrondie qui évoquait la forme d’un crâne. D’où son nom hébreu Golgotha, Calvaire. Une légende se transmettait dans le peuple : c’est là que reposait Adam, le premier homme que le péché avait envoyé dans la mort.
Maintenant le sang de Jésus dégouline sur lui et va le sortir de sa nuit, lui rendre la vie et le mettre debout. Symbole magnifique de l’effet universel de la croix de Jésus : tout être humain, s’il accepte de mettre son existence sous le signe de la croix, est promis à la vie.