Catégories
Dimanches

22ème dimanche – Année A – 27 août 2017
Évangile de Matthieu 16, 21-27

EVANGILE DE CE DIMANCHE

2ème LECTURE :

LETTRE DE PAUL AUX CHRETIENS DE ROME – CHAPITRE 12, 1-3

Le culte véritable

Je vous exhorte donc, frères, par la tendresse de Dieu,
à lui présenter votre corps – votre personne tout entière –,
en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu :
c’est là, pour vous, la juste manière de lui rendre un culte.

Ne prenez pas pour modèle le monde présent,
mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser
pour discerner quelle est la volonté de Dieu :
ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait.

Par la grâce qui m’a été accordée, je dis à chacun d’entre vous :
n’ayez pas de prétentions déraisonnables,
mais pensez à être raisonnables,
chacun dans la mesure de la mission que Dieu lui a confiée.

R.D.

Catégories
Dimanches

21ème dimanche – Année A – 20 août 2017
Évangile de Matthieu 16, 13-20

EVANGILE DE CE DIMANCHE

Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »

Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

R.D.

Catégories
Dimanches

20ème dimanche – Année A – 20 août 2017
Évangile de Matthieu 15, 21-28

RECENTS TWEETS DU PAPE FRANCOIS

1er août: ne pas attendre de récompense
On fait du bien efficacement quand on ne cherche pas de récompense dans les situations concrètes de la vie quotidienne.

2 août: une joie contagieuse
L’Évangile est une Bonne Nouvelle qui porte en elle une joie contagieuse car elle renferme un choix de vie nouvelle.

4 août: la paix est possible
Au nom de Jésus nous pouvons démontrer par notre témoignage que la paix est possible!

5 août: respect
L’autre est un don à accueillir avec respect car en lui, spécialement s’il est faible et fragile, le Christ vient à ma rencontre.

6 août: pas dans le noir
L’espérance est la vertu d’un cœur qui ne s’enferme pas dans le noir, dans le passé. Mais qui sait voir le lendemain.
7 août: théologie de la libération du cœur
Le pardon libère le cœur et permet de recommencer: le pardon donne espoir. Sans pardon on n’édifie pas l’Église.

R.D.

Catégories
Fêtes et solennités

Fête de l’Assomption de Marie – Année A – 15 août 2017 – Évangile de Luc 1, 39, 56

DORMITION – ASSOMPTION

Une antique légende rapporte que chacun des apôtres, qui s’étaient dispersés dans plusieurs pays afin d’annoncer l’Evangile, fut mystérieusement prévenu de revenir d’urgence à Jérusalem.
C’est ainsi que les Douze se retrouvèrent ensemble au chevet de Marie sur le point de mourir : son âme, représentée sous la forme d’un nouveau-né enveloppé de langes, est accueillie par son Fils. Belle image de Marie au cœur de l’Eglise.
Ce jour devint la fête de la DORMITION – car la mort chrétienne n’est qu’un sommeil dans l’attente de la résurrection générale et le lieu de sépulture est un « cimetière »- d’un mot grec qui signifie « dortoir ».

L’Eglise occidentale parle de l’ASSOMPTION : Marie qui a assumé le Fils de Dieu sur terre est assumée par lui dans le ciel. La fête est instaurée le 15 août dès le 6ème siècle.

Le pape Pie XII définit le 1er novembre 1950 : « L’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la Gloire céleste ».

R.D.

Catégories
Dimanches

19ème dimanche – Année A – 13 août 2017
Évangile de Matthieu 14, 22-33

Jésus marche sur les eaux du lac et il permet à Pierre d’en faire autant :  ???
Vrai ou faux ? Magie, mythe, hallucination, légende ?
Comment y croire ? Il faut vérifier. Comment ? Non par une enquête dans les archives, ni par des raisonnements subtils.
Vérifier, c’est « faire vrai ». L’Evangile est vrai quand tu le fais vrai dans ta vie.

Nous coulons dans la dépression, nous sombrons dans le chagrin, nous sommes submergés par l’angoisse, nous nous enfonçons dans l’abîme.
Nous perdons la foi. La nuit est noire. Jésus a disparu. L’Eglise coule.

Mais voilà qu’après des jours, des années de tempête, l’aurore semble apparaître.
Une voix : « Confiance. Oui c’est moi. N’aie pas peur ».

C’est LUI ?…

Tends la main. Affronte la bourrasque. Marche sur tes peurs.

Ta religion ancienne a coulé dans les flots. Une foi nouvelle est née.

R.D.

Catégories
Dimanches Fêtes et solennités

Fête de la Transfiguration – Année A – Dimanche 6 août 2017 – Évangile de Matthieu 17, 1-9

PAPE FRANCOIS – HOMELIE 9 JANVIER 2017 : JESUS AU CENTRE

Il y a trois devoirs «pour s’assurer que Jésus est au centre de notre vie» :

1)  «Est-ce que ça m’intéresse de connaître Jésus ? Ou est-ce que je m’intéresse plus aux séries TV., aux bavardages, aux ambitions, à la vie des autres ?»……….. «Pour connaître Jésus,  il y a la prière, l’Esprit Saint», mais il y a aussi l’Évangile : « C’est l’unique moyen de connaître Jésus». Ensuite «c’est l’Esprit Saint qui fait germer et croître le semis.»

2) Le deuxième devoir est d’adorer Jésus. Ne pas seulement lui demander des choses.
Deux façons d’adorer Jésus : « la prière d’adoration en silence», et ensuite «retirer de notre cœur les autres choses que nous adorons, qui nous intéressent plus ».

3) Le troisième devoir est de suivre Jésus… mettre Jésus au centre de notre vie : «La vie chrétienne est simple, très simple, mais nous avons besoin de la grâce de l’Esprit Saint pour qu’il réveille en nous cette volonté de connaître Jésus, d’adorer Jésus, et de suivre Jésus». 

«Pour chaque jour, pour être chrétien, les choses difficiles, étranges, superflues, ne sont pas nécessaires», a précisé le Pape. « Que le Seigneur nous donne la grâce de connaître Jésus, d’adorer Jésus et de suivre Jésus, dans la simplicité de chaque jour»

R.D.